O’Coeur des Sens

Microsoft Word - Octobre 2013_Calendrier.doc

O’Coeur des Sens, c’est ma vision, c’est mon rêve

Le projet de donner des ateliers de croissance

Je me suis toujours posé pleins de questions dans ma vie.

La plus importante :

« Pourquoi on vit – À quoi ça sert de vivre ? »

Un jour, j’ai réalisé que je souffrais vraiment d’un « mal-être »

J’ai compris alors, que si j’avais un but à viser,

c’était d’arriver à m’aimer.

Mais pour s’aimer, il faut savoir qui on aime.

Donc, ça passe forcément par la connaissance de Soi.

J’ai donc commencé à concentrer mon énergie sur moi.

J’ai alors utilisé tous les moyens possibles pour apprendre qui je suis :

connaître et accepter mes forces, mes faiblesses

… et même les mauvais coups !

Je me suis rendue compte, que je me sentais mieux

lorsque j’acceptais qui j’étais et ce que je faisais.

Puis dans le cadre d’une formation, j’ai pris conscience de mes sens;

je me suis aperçue que je ne vivais pas

parce que je m’étais coupé de mes sens… de mes sensations.

Je ne voulais plus ressentir de souffrance,

mais je ne ressentais plus rien non plus;

ce jour-là, j’ai fais le choix d’ouvrir mon cœur.

Je n’avais plus le choix si je voulais ressentir que je vis;

il fallait que j’entre en contact avec moi.

La vie, ça passe par nos sens… par nos sensations !

Or pour me sentir en vie, j’ai besoin de ressentir toutes les choses.

O’COEUR DES SENS,

c’est d’apprendre à se connaître par des trucs différents;

c’est d’apprendre à écouter son cœur;

c’est ressentir les choses autrement

pour se sentir un peu mieux dans sa Vie.

C’est accepter ce qu’on est, pour s’aimer

et c’est comme ça qu’on arrive à être heureux de vivre

et qu’on en profite pleinement.

O’COEUR DES SENS, c’est mon atelier

… et c’est aussi l’ Atelier d’Hélène

À titre d’informations,

j’ai le grand grand bonheur de vous partager
ce dessin de l’atelier de croissance

O’Coeur des Sens

de Simon, le 27 avril 2016

2016-04-27 Simon L. Dernier atelier de la session +

Le thème était de représenter en 3 colonnes,

le passé, le présent et le futur,,,,

« Wowwwwww »
J’ai pris Simon dans mes bras

en lui disant “est-ce que tu sais que toi, tu fais mon bonheur…

je suis tellement fière de toi”

… il avait un grand sourire, et je vous jure qu’il était heureux !

Ce dessin est affiché dans mon bureau ,,,

pour ne jamais oublier que tout est possible

quand on y met des efforts…

même de croire qu’on peut aider quelqu’un qui ne pense qu’à mourir !!!